Le plan de l’UE pour remédier à sa dépendance au gaz russe – POLITICO

La Commission européenne a élaboré un plan en 10 points pour réduire la dépendance du bloc vis-à-vis du gaz russe, selon un projet de communication obtenu par POLITICO.

La guerre en Ukraine a ajouté de l’urgence aux efforts de l’UE pour se sevrer des importations en provenance de Russie, incitant Bruxelles à retarder sa communication tant attendue sur la lutte contre les prix exorbitants de l’électricité et à la transformer en un plan pour améliorer la sécurité énergétique du continent.

Le résultat est une proposition visant à parvenir à “un système énergétique européen plus résilient avec des mesures visant à réduire la consommation de gaz de l’UE et à réduire la dépendance à l’égard d’un fournisseur unique”, écrit la Commission.

Dans le cadre du texte réorganisé, la Commission envisage de fixer des niveaux de stockage de gaz obligatoires pour les pays membres, affirmant que pour se préparer à l’hiver prochain, l’UE a besoin d’un “niveau moyen de remplissage du stockage d’au moins 80 % d’ici le 30 septembre”.

L’UE importe la grande majorité du gaz qu’elle consomme, et la Russie a représenté l’année dernière environ 45% des importations, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Le projet de texte, qui doit être présenté le 8 mars et peut encore changer, comporte également plusieurs mesures visant à augmenter la capacité d’énergie renouvelable de l’UE, baptisée “New Energy Compact”.

Bruxelles souhaite que les pays de l’UE « cartographient, évaluent et garantissent rapidement une disponibilité terrestre et maritime appropriée pour les projets renouvelables » et préconise d’utiliser les revenus du marché du carbone de l’UE, le système d’échange de quotas d’émission, pour financer de nouvelles installations.

En juin, la Commission présentera une recommandation sur l’octroi de permis pour les énergies renouvelables – visant à réduire les formalités administratives et à accélérer leur déploiement – ainsi qu’une stratégie solaire autonome.

L’énergie solaire sur les toits “pourrait couvrir près d’un quart de la consommation d’électricité de l’UE”, indique le projet. Mais il note que le bloc dépendait des importations de panneaux et de cellules, et que «20 à 25% des projets solaires prévus de l’UE [had] être soit reporté, soit annulé entièrement en 2021 », principalement en raison de la flambée des coûts énergétiques, matériels et logistiques.

La stratégie solaire comprendra des mesures pour accélérer les installations et “contribuer à développer une chaîne de valeur pour l’énergie solaire et à renforcer la compétitivité de l’UE et à lutter contre les dépendances”.

Bruxelles veut également augmenter le biogaz, recommandant une production à l’échelle du bloc de 35 milliards de mètres cubes d’ici 2030 et demandant aux pays de canaliser les financements de la politique agricole commune vers la “production de biogaz à partir de sources de biomasse durables”.

Parallèlement aux nouvelles mesures, la Commission affirme également qu’une mise en œuvre rapide du paquet législatif sur le climat Fit for 55 – actuellement examiné par le Conseil et le Parlement – sera essentielle. L’ensemble de propositions comprend des plans pour rendre les bâtiments plus économes en énergie et un cadre pour étendre la capacité d’énergie renouvelable du bloc.

« La mise en œuvre des propositions Fit for 55 conduira déjà à une réduction de la dépendance de l’UE vis-à-vis du gaz de 23 % d’ici 2030 », selon le projet de texte.

L’AIE a publié jeudi un plan en 10 points pour réduire les importations de gaz de l’UE en provenance de Russie. Il a recommandé des obligations minimales de stockage de gaz, des mesures pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables et de la bioénergie et des plans d’efficacité énergétique plus ambitieux, entre autres mesures.

America Hernandez a contribué au reportage.

Vous voulez plus d’analyses de POLITICIEN? POLITICIEN Pro est notre service d’intelligence premium pour les professionnels. Des services financiers au commerce, en passant par la technologie, la cybersécurité et plus encore, Pro fournit des renseignements en temps réel, des informations approfondies et des scoops dont vous avez besoin pour garder une longueur d’avance. E-mail [email protected] pour demander un essai gratuit.

.