Le nouveau président du GPSA se concentrera sur l’inclusivité et la durabilité

Avec près de la moitié des voix obtenues à son nom, Shaikh Ahmad, étudiant à l’Université du Nouveau-Mexique, a remporté l’élection présidentielle de 2022-23 de l’Association des étudiants diplômés et professionnels, pour laquelle le vote s’est terminé le 1er avril. Les résultats ne sont toujours pas officiels jusqu’à ce qu’ils soient certifiés par le comité des élections.

Ahmad, un étudiant en double diplôme poursuivant une maîtrise ès sciences en systèmes d’information et assurance et une maîtrise en administration publique, est dans sa troisième année avec GPSA. Il prévoit de donner la priorité à l’inclusivité des groupes minoritaires, à la durabilité holistique et à la communication pendant son mandat.

Un énorme sept candidats se disputaient le rôle, bien que Paul Tice ait été jugé inéligible au début du vote. Ahmad a obtenu 144 voix (43%), le finaliste Inusah Mohammed a obtenu 80 voix (24%) et les quatre autres candidats éligibles ont obtenu entre 4% et 11% des voix. Seuls 338 étudiants sur les 4 619 étudiants diplômés inscrits au semestre de printemps 2022 ont voté, soit environ 7 % de la population. 123 votes supplémentaires ont été exprimés mais jugés inéligibles en plus de six bulletins de vote ouverts non soumis, donc non comptés.

L’une des principales priorités d’Ahmad est de soutenir les étudiants de couleur et les groupes marginalisés, tels que les étudiants indiens, les étudiants hispaniques, les étudiants afro-américains et d’autres groupes minoritaires. Ahmad a évoqué les diverses ressources que l’UNM met à la disposition de ces étudiants, notamment El Centro de la Raza, les services aux étudiants indiens américains, les services aux étudiants afro-américains et le centre de ressources LGBTQ.

“Au lieu de proposer de nouvelles choses, je pense qu’il serait préférable que nous puissions les renforcer, voir où nous pouvons les soutenir avec nos événements, avec un financement et en étant simplement là s’ils ont besoin de moi”, a déclaré Ahmad.

Ahmad est chef de projet pour le projet pour les diplômés de couleur du Nouveau-Mexique, un programme dirigé par des étudiants qui vise à retenir les étudiants diplômés de couleur à l’UNM, ce qui, selon Ahmad, lui a beaucoup appris.

Ahmad est également membre fondateur de l’Association de durabilité de l’UNM, un autre sujet qui reste l’une de ses priorités en tant que président élu.

« Je suis vraiment intéressé et passionné par la durabilité… J’aimerais aussi voir s’il y a différents endroits où nous pouvons faire plus. Ce n’est pas comme si l’UNM n’en faisait pas déjà beaucoup. Vous voyez toutes les initiatives vertes et des choses comme ça, mais j’espérais que nous pourrions l’aborder de manière holistique en tant qu’institution », a déclaré Ahmad.

Ahmad a déclaré qu’il souhaitait plaider en faveur d’un meilleur ensemble d’avantages sociaux pour les étudiants diplômés. C’est quelque chose que l’United Grad Workers of UNM poursuit également, une organisation qu’Ahmad a dit qu’il essaierait de soutenir.

“C’est, en fin de compte, pour tous les étudiants diplômés, tous les travailleurs diplômés… J’aimerais donc voir et explorer différents domaines et voir si je peux les aider”, a déclaré Ahmad.

L’un des sujets abordés lors du forum présidentiel avant l’élection était le manque historique de communication entre le GPSA et les étudiants associés de l’UNM, le gouvernement des étudiants de premier cycle, auquel le président actuel du GPSA, David Saavedra, s’est fait l’écho, affirmant que l’UNM est la seule institution en l’État qui a deux gouvernements étudiants.

« Nous sommes la seule institution de l’État à en avoir deux : une spécifiquement pour les étudiants de premier cycle et une pour les étudiants diplômés et professionnels. Donc, vraiment capitaliser sur cela, c’est une chose vraiment importante pour l’UNM », a déclaré Saavedra.

Ahmad a déclaré qu’il avait déjà été en contact avec le président et les vice-présidents élus de l’ASUNM, Ian May et Krystah Pacheco, respectivement, et qu’il prévoyait de poursuivre cette communication. Il a évoqué l’idée de faire du lobbying auprès de l’ASUNM dans la législature de l’État plutôt que séparément comme les organes gouvernementaux l’ont fait dans le passé.

«Ce que j’espérais, c’est que nous pourrions proposer un projet qui soit bon pour tous les étudiants au lieu de simplement diplômé ou de premier cycle, ou vous savez, qui sert à la fois le corps étudiant des cycles supérieurs et de premier cycle et essayer de faire pression et de mettre tout notre poids derrière un, dit Ahmad.

Avec une participation électorale extrêmement faible et une participation au GPSA en général, Ahmad a déclaré qu’il devait y avoir plus de participation aux événements du GPSA, et il a déclaré que davantage d’événements en personne avaient aidé. Il a évoqué le Club 89, une série d’événements pour les étudiants de 21 ans et plus, et a envisagé une collaboration avec le département des beaux-arts pour organiser un festival de musique ou d’art.

“Je pense que la première chose que nous devons faire est d’accroître l’engagement dans les activités du GPSA, car c’est un peu comme l’étape où vous mettez en place les choses”, a déclaré Ahmad.

Le président du GPSA occupe le poste pendant environ un an, et Saavedra a déclaré que même si ce n’est pas beaucoup de temps, le président peut faire beaucoup en établissant des priorités.

«Je dirai que, vous savez, avec des priorités et des choses comme ça, je pense qu’il est important de réfléchir à ce qui est faisable pour notre organisation. Et vraiment, le ciel est la limite », a déclaré Saavedra.

Saavedra, qui a lui-même invité Ahmad à siéger au comité de révision des frais de scolarité au cours de la dernière année, se prépare à aider la transition d’Ahmad en douceur et a invité Ahmad à diverses réunions ou événements pour l’aider à prendre du recul sur l’administration actuelle et son fonctionnement. Un aspect essentiel d’une année réussie est d’avoir une bonne équipe, selon Saavedra.

“Le rôle offre une formidable opportunité de vraiment affiner, vous savez, votre capacité de leadership et … vraiment être capable d’accomplir des choses”, a déclaré Saavedra.

Ahmad a encouragé les étudiants à lui rendre visite au bureau du GPSA, que ce soit pour des questions ou des préoccupations ou même simplement pour discuter.

“Je suis vraiment reconnaissant à l’UNM et à la communauté étudiante en général pour cette opportunité, car je pense que c’est, en fin de compte, un privilège de servir le corps étudiant”, a déclaré Ahmad.

Une fois les résultats des élections certifiés, le mandat d’Ahmad commencera le 13 mai et durera environ un an.

Megan Gleason est la rédactrice en chef du Daily Lobo. Elle est joignable au rédacteur en chef@dailylobo.com ou sur Twitter @fabflutist2716