Le bus électrique EBCI célébré par le gouverneur de la Caroline du Nord et l’administrateur fédéral de l’EPA

Par JONAH LOSSIAH

Bâton à une plume

Le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, et l’administrateur de l’EPA, Michael Regan, figuraient parmi les nombreux invités accueillis à Cherokee le matin du mardi 15 mars pour célébrer l’arrivée du premier bus scolaire électrique de la tribu, le premier de l’État de Caroline du Nord.

L’administrateur de l’EPA Michael Regan, à gauche, le chef principal Richard G. Sneed et le gouverneur de Caroline du Nord Roy Cooper, à droite, signent chacun un papier qui sera coulé et accroché dans la première école électrique. La signature a eu lieu lors d’un événement le matin du mardi 15 mars au Cherokee Convention Center. D’autres parties prenantes ont également signé le document. (Photos de JONAH LOSSIAH/Une plume)

L’événement a eu lieu au Cherokee Convention Center et a réuni les parties prenantes qui ont rendu cette réalisation possible pour le Cherokee Boys Club (CBC) et les Cherokee Central Schools (CCS). Greg Owle, directeur de CBC, a remercié Donnie Owle, directeur de service de CBC, et Katie Tiger, superviseur du programme de qualité de l’air EBCI, pour avoir dirigé une partie essentielle du projet. Le directeur de CBC, Owle, a déclaré que Tiger et Owle étaient les «bottes sur le terrain» à Cherokee.

Le gouverneur Cooper a déclaré qu’il s’agissait d’un autre grand pas vers l’objectif de transport d’énergie propre en Caroline du Nord.

“C’est un jour historique dans l’ouest de la Caroline du Nord alors que nous lançons des autobus scolaires électriques pour nos enfants. Nous savons que c’est meilleur pour leur santé, c’est meilleur pour notre environnement et c’est excellent pour notre économie. Il ne fait aucun doute que les bus fabriqués en Caroline du Nord par les travailleurs de la Caroline du Nord feront beaucoup pour s’assurer que notre économie d’énergie propre aide également les portefeuilles des gens alors que nous luttons contre le changement climatique », a déclaré le gouverneur Cooper.

L’administrateur Regan est né à Goldsboro et a travaillé comme secrétaire du département de la qualité de l’environnement de Caroline du Nord de 2017 à 2021. L’année dernière, il a été nommé par le président Joe Biden au poste d’administrateur de l’EPA.

« C’est une belle journée d’être ici en Caroline du Nord. C’est un exemple parfait de ce que la vision du président Biden est pour ce pays. Le partenariat entre le gouvernement fédéral et l’EPA, et le gouvernement de l’État et la direction du gouverneur Cooper, et le partenariat avec nos frères et sœurs souverains », a déclaré Regan.

« En déployant des autobus scolaires électriques et à faibles émissions, moins d’enfants seront confrontés à des risques d’asthme et à d’autres problèmes de santé liés à la pollution de l’air par le diesel. En tant qu’administrateur de l’EPA et en tant que parent, il n’y a pas de plus grande priorité pour moi que de veiller à ce que tous nos enfants à travers le pays aient de l’air pur à respirer. La bande orientale des Indiens Cherokee montre la voie à suivre dans cette mission.

Le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, prononce son discours devant le premier autobus scolaire électrique de l’État.

L’administrateur Regan a également confirmé la nouvelle subvention de l’EPA qui verra quatre autres autobus scolaires électriques arriver à Cherokee dès cet été.

« Alors que la Tribu vient de recevoir son premier bus scolaire électrique, je peux confirmer que ce ne sera pas le dernier. Aujourd’hui, je suis fier d’annoncer que la bande orientale des Indiens Cherokee reçoit le tout premier prix de financement Tribal DERA (Diesel Emissions Reduction Act) de l’EPA. Plus de 500 000 $ pour aider les citoyens avec quatre autobus scolaires électriques supplémentaires.

Le chef principal Richard G. Sneed était là pour parler au nom de l’EBCI.

« C’est une journée très excitante. Non seulement pour la bande orientale des Indiens Cherokee, mais je pense que cela démontre ce que… les partenariats que nous avons avec l’administration actuelle et [administrator] Le leadership de Regan, et je pense surtout le leadership du gouverneur Cooper tout au long de sa carrière. À la fois comme gouverneur et comme procureur général. Il s’est engagé en faveur de l’air pur et de l’énergie propre. Cela correspond parfaitement à ce que nous faisons tous les jours en tant que bande orientale des Indiens Cherokee. Nous sommes donc ravis de faire partie de cela et ravis d’être le récipiendaire du premier autobus scolaire électrique en Caroline du Nord.

Des représentants de Duke Energy et de Thomas Built Buses étaient également sur scène pour l’événement. Roy Parks, directeur régional des ventes de l’Ouest pour Carolina Thomas, a parlé de son expérience de travail avec la CBC.

“Ma première pensée a été qu’il était très approprié que le Cherokee Boys Club reçoive ce bus. La raison pour laquelle je dis cela, c’est qu’ils le font depuis 1932 et qu’ils le font bien. Ils se soucient de ce qu’ils font et c’est très évident dans la façon dont ils exploitent leur service d’autobus. Comment ils prennent soin de leurs bus et les entretiennent chaque jour. Et c’est une organisation profondément enracinée en Caroline du Nord, tout comme Thomas », a déclaré Parks.

Une étiquette « native electric » sera apposée sur chaque autobus scolaire électrique de la flotte du Cherokee Boys Club.

Au fur et à mesure que le projet avance, la SRC travaillera avec plusieurs partenaires pour ajouter plus d’autobus électriques à la flotte. L’État de Caroline du Nord, l’EPA, Duke Energy et le Conseil tribal ajouteront tous des fonds au pot. Chaque autobus entièrement électrique coûte 342 000 $ et chaque borne de recharge coûte 50 000 $ de plus.

Une partie de l’utilisation d’une énergie plus propre consiste à supprimer complètement les moteurs biodiesel actuels de la route. Dans le cadre de la subvention, Donnie Owle et son équipe seront chargés de détruire les anciens bus que les électriques remplaceront.

Ce premier autobus servira de programme pilote et il incombe maintenant à Radio-Canada de le tester adéquatement au cours des prochains mois. Selon Owle et Tiger, la prochaine livraison de quatre bus est actuellement prévue pour juillet de cette année.