La Norvège dépasse 86 % de la part des plugins EV en février, Ioniq 5 mène

La Norvège, premier marché automobile mondial pour l’adoption de véhicules électriques, a vu les plugins prendre 86,1 % de part en février, même avec les modèles Tesla préférés temporairement hors service. Le volume global du marché automobile était d’environ 20 % inférieur à la moyenne saisonnière des deux dernières années. La Hyundai Ioniq 5 a pris la première place.

Le résultat combiné des plug-ins de février de 86,1 % comprenait 75,6 % de batteries électriques complètes (BEV) et 10,5 % d’hybrides plug-in (PHEV). Cela poursuit le mouvement vers l’objectif final de tous les BEV et la disparition progressive de tous les autres groupes motopropulseurs.

En raison de la domination du marché des modèles de Tesla et des limites actuelles de la logistique d’expédition internationale de Tesla, février est régulièrement le mois le plus bas de l’année en Norvège pour les volumes de BEV. Prenez donc le résultat de “seulement 86,1% de part” dans son contexte approprié. Sauf anomalie, les plugins remonteront au dessus de 90% le mois prochain.

Les BEV à eux seuls sont passés de 56,3 % en février 2021 à 75,6 % le mois dernier – la longue marche se poursuit toujours très fortement :

Les BEV préférés des Norvégiens

Avec Tesla hors service, la Hyundai Ioniq 5 a pris la première place en février, devant la BMW iX à la 2e place et l’Audi Q4 e-tron à la 3e :

Le top 3 était donc exactement les mêmes prétendants que le mois dernier, juste avec une commande différente, principalement grâce à l’Audi voyant une livraison/logistique temporaire coupée en février.

Il est impressionnant de voir un véhicule relativement cher comme le BMW iX près du sommet des rangs, parmi d’autres modèles qui ne sont que « moyennement chers », ce qui témoigne de l’attrait perçu du iX pour les acheteurs norvégiens.

Pendant ce temps, après l’excellent premier résultat du mois dernier, le Hongqi EHS9 continue de prospérer avec 12 % de ventes en plus et grimpe au 11e rang en février.

Avec Tesla absent pour le deuxième mois, jetons un coup d’œil aux résultats des 3 derniers mois de la Norvège, pour lisser les flux et reflux logistiques :

Le groupe VW et Tesla sont toujours très proches de la première place du classement des constructeurs. Voyons ce qui se passera lorsque Tesla commencera à démarrer son usine européenne dans les mois à venir. VW pourra-t-il réagir en augmentant sa propre capacité ?

Perspectives

Février est généralement le résultat le plus bas de l’année pour les plugins norvégiens, donc la baisse temporaire à 86,1 % n’est pas une surprise, et reviendra à plus de 90 % dans les mois à venir.

Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, le passage de 90 % à 100 % nécessitera une plus grande diversité de modèles BEV. En particulier, des modèles “économiques” petits et compacts abordables, qui sont encore le domaine exclusif des groupes motopropulseurs à combustion uniquement en Norvège.

Tant qu’une plus grande diversité de modèles n’arrivera pas, la Norvège n’atteindra pas 100 %. Cependant, cette année verra probablement chaque mois à venir une part supérieure à 90 %, et peut-être proche de 95 % en décembre.

 

Vous appréciez l’originalité de CleanTechnica ? Envisagez de devenir un membre, un supporteur, un technicien ou un ambassadeur de CleanTechnica – ou un mécène sur Patreon.

 

 


publicité


Vous avez un conseil pour CleanTechnica, souhaitez faire de la publicité ou suggérer un invité pour notre podcast CleanTech Talk ? Contactez-nous ici.