Brighton Kaoma aide les jeunes à atteindre leurs objectifs de développement durable

Pleins feux sur les anciens : Brighton Kaoma aide les jeunes à atteindre leurs objectifs de développement durable

par Alexis Earl
|28 février 2022

la Série Pleins feux sur les diplômés comprend des interviews d’anciens élèves de l’Earth Institute sur leur cheminement de carrière, la façon dont ils se sont intéressés aux programmes de l’Earth Institute et tout conseil qui pourrait être utile aux étudiants actuels et futurs.

Brighton Mukupa Kaoma

Brighton Mukupa Kaoma

Brighton Mukupa Kaoma a déménagé à New York depuis sa Zambie natale pour rejoindre le programme de sciences et politiques environnementales de Columbia en 2019. Mais son dévouement à en apprendre davantage sur la crise climatique, à éduquer les autres et à protéger les communautés vulnérables a commencé quand il était très jeune.

Il a grandi dans une petite communauté sans accès aux routes ni à l’eau courante. D’un côté de sa communauté, il y avait une rivière et de l’autre, il y avait une mine à ciel ouvert. La communauté de Brighton a été directement affectée par le ruissellement de la mine d’acide sulfurique, ainsi que par d’autres déchets de procédé.

Grâce à des conversations avec sa grand-mère, ses parents et ses sœurs au sujet de leurs différentes expériences – par exemple, quand planter certaines cultures – Brighton a compris comment l’environnement local évoluait au fil du temps. Il se souvient que dès l’âge de 10 ans, il réfléchissait à la manière dont ces changements pouvaient se produire. “J’ai vu des injustices climatiques, des réfugiés climatiques et des défis liés au climat”, a-t-il déclaré.

Brighton s’est rendu compte qu’il était nécessaire d’avoir une conversation importante concernant les effets de l’exploitation des ressources sur des communautés comme la sienne, et la radio était le moyen le plus accessible et le moins coûteux de faciliter une discussion mettant en évidence ces problèmes.

À 14 ans, Brighton a lancé une émission de radio pour éduquer sa communauté sur les risques environnementaux locaux et le changement climatique. Il a pris l’initiative de faire venir des professeurs locaux ayant une expertise pertinente à la crise climatique. Il a également reconnu l’importance de diverses perspectives et expériences; il a tenu à inclure les femmes locales dans la discussion de son émission de radio, ainsi qu’à amener les enfants à la conversation pour partager leurs propres expériences. Le podcast de Brighton a atteint 2 millions de personnes par semaine.

Brighton Kaoma enregistre un épisode radiophonique sur le climat dans sa ville natale de Kitwe, en Zambie.

Brighton Kaoma enregistre un épisode radiophonique sur le climat dans sa ville natale de Kitwe, en Zambie.

Tout en dirigeant l’émission de radio, Brighton était également à l’école. C’était un défi de gérer le spectacle tout en suivant ses cours et en maintenant des notes élevées. Il savait qu’il ne serait pas excusé de ses responsabilités académiques simplement parce qu’il était radiodiffuseur. Cependant, son émission de radio et sa scolarité n’étaient pas entièrement en désaccord. Grâce à ses recherches pour chaque épisode, Brighton a appris de nouvelles choses sur la science qui ont complété son éducation à l’école.

Grâce à son travail à la radio, Brighton a eu l’opportunité de devenir un enfant ambassadeur de l’UNICEF. Dans ce rôle, il a soutenu l’élaboration de programmes pour la formation de plus de 1 200 enfants zambiens en tant qu’enfants ambassadeurs du climat dans le cadre de conférences annuelles sur le climat. Il a également aidé l’UNICEF à mettre en place des pôles médiatiques dans les écoles publiques sous-financées de Zambie pour améliorer Internet, les campagnes sur les réseaux sociaux et l’engagement numérique des jeunes.

Brighton prononçant un discours d'ouverture à la School of Management de l'Université de Maastricht en 2012.

Brighton prononçant un discours d’ouverture à la School of Management de l’Université de Maastricht en 2012.

Brighton a reçu la reconnaissance du ministre allemand des affaires familiales en 2014, après avoir animé des ateliers lors du sommet pré-jeunesse du G7.

Brighton a reçu la reconnaissance du ministre allemand des affaires familiales en 2014, après avoir animé des ateliers lors du sommet pré-jeunesse du G7.

Brighton a ensuite fréquenté l’Université de Zambie pour se concentrer sur les sciences et l’éducation environnementales. J’ai obtenu mon diplôme en décembre 2017, puis j’ai travaillé à l’université en tant qu’assistante d’enseignement pour un cours sur le climat et le genre. Le cours lui a permis de mieux comprendre et s’intéresser à la façon dont le changement climatique affecte de manière disproportionnée les filles en Afrique et dans le monde, et à l’importance des solutions sensibles au genre.

En 2016, le World Wildlife Fund International a reconnu le travail radiophonique de Brighton en lui remettant son prix du président mondial pour la durabilité. À la suite de ses nombreuses reconnaissances de leadership, Brighton a eu l’honneur d’être invité à Washington DC pour rencontrer le président Barack Obama.

Brighton avec le président Obama après une réunion exclusive sur le développement durable à Washington, DC

Brighton avec le président Obama après une réunion exclusive sur le développement durable à Washington, DC

Brighton a trouvé cette expérience incroyablement inspirante et motivante. Il a estimé que le président Obama reconnaissait la capacité des enfants et des jeunes à créer le changement. Il se souvient que le président Obama lui a dit : « Tu es jeune et tu as tant accompli. Que veux-tu faire de ta vie ?” Brighton a expliqué qu’il était passionné par l’autonomisation des jeunes. Quelle meilleure façon de contribuer à la société que de travailler avec de jeunes leaders ? Pour offrir quelques conseils à Brighton, le président Obama a suggéré ce qu’il croyait être les meilleurs programmes pour étudier la durabilité au niveau des études supérieures aux États-Unis. Il a recommandé quelques institutions, dont l’Université de Columbia. Désireux de suivre les conseils du président, Brighton a commencé à se pencher sur le programme MPA in Environmental Science and Policy. Brighton s’est rapidement rendu compte que le programme MPA-ESP lui donnerait le meilleur réseau de professionnels du développement durable pour apprendre et faire progresser ses objectifs.

Lorsque Brighton a rejoint le programme en 2019, il savait qu’il avait fait le bon choix car il s’est retrouvé à apprendre beaucoup sur la science et la politique. Le programme a donné à Brighton la latitude nécessaire pour développer des compétences plus solides en économie, en analyse des politiques et en sciences de l’environnement, avec les conseils des meilleurs éducateurs du monde. Il se souvient d’avoir suivi un cours de climatologie en 2019 qui était “incroyable”, a-t-il déclaré. “Je pense qu’il est important pour tout praticien du développement durable de comprendre la science du climat, car il doit faire les bonnes recommandations pour éclairer des politiques judicieuses.”

Brighton a hâte de voir ses amis du programme changer le monde pour le mieux, et il espère faire une réelle différence à leurs côtés.

Après avoir obtenu son diplôme du programme MPA-ESP, Brighton a travaillé avec le PDG du Fonds mondial pour la nature pour l’Afrique en tant que consultant axé sur l’analyse des politiques et le leadership éclairé. Il a travaillé sur des rapports techniques annuels et a aidé à communiquer les réalisations de l’organisation. Le bureau régional du WWF pour l’Afrique supervise plus de 10 bureaux en Afrique avec plus de 600 membres du personnel.

Ensuite, un membre du personnel de l’Observatoire de la Terre Lamont-Doherty de Columbia a contacté Brighton pour lui recommander de postuler à un poste vacant au Réseau des solutions de développement durable des Nations Unies en tant que directeur mondial de la jeunesse. À ce poste, Brighton pourrait appliquer ses compétences qu’il avait acquises lors de son passage dans le programme MPA-ESP pour soutenir les jeunes entrepreneurs et militants travaillant à la mise en œuvre des objectifs de développement durable de l’ONU.

Actuellement, Brighton est directeur mondial de la jeunesse pour les Nations Unies. C’est l’un des plus grands réseaux de jeunes qui soutiennent les jeunes entrepreneurs, les jeunes militants et les jeunes leaders du développement durable pour accélérer les solutions durables. Cet accompagnement consiste à faire intervenir ces jeunes leaders pour les former et les mettre en réseau pour un développement durable, créer des parcours de compréhension et donner aux jeunes les compétences et les moyens d’agir. Actuellement 3 700 jeunes sont membres du réseau. Ils font des choses comme la sensibilisation, l’organisation de campagnes et la plantation d’arbres, entre autres activités promouvant les objectifs de durabilité de l’ONU. Le mois prochain, le réseau lancera une bourse d’un an dans laquelle des jeunes de plus de 100 comtés identifieront et travailleront à des solutions de durabilité dans leurs villes.

Au quotidien, Brighton passe son temps à coordonner des porteurs de projets qui travaillent avec des équipes du monde entier pour faire progresser l’entrepreneuriat et l’éducation au développement durable. En même temps, il travaille sur des stratégies de collecte de fonds et des partenariats à travers l’ONU, et prend la parole lors d’événements mondiaux de haut niveau de l’ONU pour représenter les jeunes.

À long terme, Brighton souhaite continuer à soutenir les efforts des Nations Unies à différents titres, en particulier en ce qui concerne le financement des objectifs de développement durable. Il est passionné par la compréhension de la manière dont nous pouvons concentrer les ressources pour réduire la faim dans le monde, autonomiser les femmes et les jeunes, parvenir à l’éducation pour tous et réduire les émissions. Brighton aimerait être un acteur essentiel dans la réalisation de ces objectifs, en particulier pour les pays en développement et les communautés mal desservies. Il aimerait également enseigner et contribuer à l’ensemble des connaissances en développement durable dans le monde.

Kaoma de Brighton

Aux étudiants actuels et potentiels de MPA-ESP, le conseil de Brighton est «d’être ouvert d’esprit. Le programme ne vous fournit pas seulement des compétences techniques pour survivre dans les institutions d’entreprise. Il vous offre également l’espace pour rencontrer des personnes de divers horizons sociaux et économiques et vous faire des amis incroyables. Pendant ce programme, vous pouvez rencontrer des gens qui changent complètement votre façon de voir la vie. » Brighton est également toujours en contact avec de nombreux professeurs de Columbia.

Brighton a voulu souligner que “décider de poursuivre des études supérieures est l’une des décisions les plus importantes que l’on puisse prendre”. Il a recommandé le programme MPA-ESP en raison de la nature de la conception du programme. “Columbia est un endroit incroyable”, a-t-il déclaré. “Être dans le programme vous donne l’opportunité de vous concentrer sur les choses qui vous tiennent le plus à cœur.” De plus, “New York City bouillonne!” Il a dit que vivre à Morningside Heights lui avait permis de vivre de belles expériences, de manger de la nourriture incroyable et de vraiment profiter de la vie tout en poursuivant ses études et ses objectifs.

Brighton publiera cet été un livre sur la valeur de raconter des histoires, soulignant à quel point il peut être important d’entendre l’histoire unique de chaque personne et comment les histoires peuvent changer le monde. Brighton a pu utiliser son émission de radio comme plate-forme pour raconter les histoires des autres, et il pense que tout ce qui change dans le monde commencera par une histoire. Espérons que cette histoire se traduise par une idée, qui se traduit par une solution. “Chaque jeune devrait réfléchir à la manière dont la durabilité les affecte, quelle que soit sa profession”, a-t-il déclaré. “Le storytelling nous permet d’étendre cette discussion au-delà de nos cercles professionnels.”

Si vous souhaitez en savoir plus sur le programme MPA-ESP, veuillez contacter la directrice adjointe Pearl Gray (pfg2108@columbia.edu) pour toute question ou pour planifier une visite du campus.