25 000 fourgonnettes électriques plus tard, Mercedes monte en puissance

Mercedes-Benz a ouvert la voie dans le secteur des fourgonnettes commerciales depuis que le Sprinter a débarqué pour la première fois aux États-Unis à la fin des années 1990. Aujourd’hui, ils sont également en tête de la course des ventes, avec plus de 25 000 fourgons électriques construits et livrés !

Lorsque Mercedes a introduit son Sprinter aux États-Unis pour la première fois (par le biais de son alliance avec Freightliner et Dodge), la concurrence des camions commerciaux de Chevy et Ford avait une décennie de retard. Ce n’est plus vrai, avec le Ford Transit électrique et le F-150 Lightning, ainsi que le Chevy Silverado EV axé sur le style de vie, qui font les gros titres presque quotidiennement.

Les gros titres sont une chose, mais construire des camions et des camionnettes électriques en est une autre. Dans cet esprit, Mercedes-Benz a construit et livré entièrement vingt-cinq mille (25 000) des choses (!), Et ils ne font que commencer.

« Nous avons un objectif clair, nous voulons être le constructeur leader dans le domaine des fourgons électriques à long terme ! Et pour cela, nous avons un excellent point de départ : fin 2021, nous étions à nouveau le leader du marché des eVans de taille moyenne et de grande taille en Europe », déclare Mathias Geisen, responsable de Mercedes-Benz Vans. « Nous avons clairement aligné notre stratégie pour développer davantage cette position. Avec l’eCitan et demain l’EQT, nous complétons cette année notre gamme de produits en proposant des eVans dans tous les segments.

L’électrification en expansion n’est qu’une partie des grands projets de fourgonnettes de Mercedes cette année. Plus tard ce mois-ci, la société devrait lancer une toute nouvelle mini-fourgonnette Mercedes-Benz “Classe T” à placer sous eVito. L’EQT sera une fourgonnette électrique haut de gamme axée sur le style de vie que MB essaie très, très fort de ne pas appeler un minibus. (Mais, comme, c’est une fourgonnette.)

Mercedes-Benz EQT

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Mercedes-Benz Vans.

“Avec cette petite fourgonnette haut de gamme”, lit-on dans le communiqué officiel EQT de MB. “Mercedes‑Benz Vans élargit son portefeuille pour le marché des clients privés avec un modèle attrayant pour entrer dans le monde Mercedes – pour tous ceux qui ont besoin de beaucoup d’espace, mais qui veulent tout de même conduire un véhicule aux dimensions extérieures compactes.”

En regardant plus profondément dans la boule de cristal, Mercedes va à la fois plus petite et plus gros. Avec l’eCitan, toujours en cours de développement, MB proposera une variante de modèle électrique pour les clients commerciaux et privés dans l’ensemble du portefeuille après eVito, eSprinter, EQV et (bien sûr) le prochain EQT.

Je sais que les mini-fourgonnettes sont un peu démodées ces jours-ci, mais j’aimais mon Routan et je serais certainement un joueur sur l’EQT, surtout si la Volkswagen ID. Buzz finit vraiment par arriver à plus de 60 000 $. Qu’en pensez-vous? TEQ ? IDENTIFIANT Bourdonner? Tout à fait autre chose ? Faites défiler jusqu’à la section des commentaires au bas de la page et faites-le nous savoir!

 

Vous appréciez l’originalité de CleanTechnica ? Envisagez de devenir un membre, un supporteur, un technicien ou un ambassadeur de CleanTechnica – ou un mécène sur Patreon.

 

publicité


Vous avez un conseil pour CleanTechnica, souhaitez faire de la publicité ou suggérer un invité pour notre podcast CleanTech Talk ? Contactez-nous ici.